un halo de son!

Mais quel titre n’est-ce pas?

Alors aujourd’hui, je vais vous parler de l’arme de demain, enfanté du monde elle en sera la fin… euh non, là je m’égare! je vais plutôt vous parler de soundhalo.

soundhalo

Qu’est-ce que c’est donc que ce truc encore? Et bien soundhalo est un site web qui contient une petite application permettant de télécharger et visualiser des enregistrements live de nos artistes préférés (ou pas). Moyennant une somme relativement abordable (1,29 € le titre ou 12,9€ le concert en entier, c’est quand même pas la mer à boire…), l’application permet de télécharger et visualiser l’enregistrement d’un concert.

En l’occurrence, Thom Yorke et ses potos d’Atom for peace se sont prêtés au jeu pour leur concert d’hier et celui de ce soir. Je n’ai pas acheté le concert ni un titre pour l’instant, mais ce que j’en ai vu en preview m’a l’air tout à fait honnête. Pour les petits curieux, vous pouvez visualiser le titre the clock il est free!!!

Peut-être que l’on peut regretter que ce service soit payant, il aurait peut-être été plus intéressant d’avoir un modèle économique à base de pub!?! Mais bon, ne soyons pas trop exigeant, c’est quand même bien sympa d’avoir accès à un concert auquel on aurait aimé assister en bonne qualité, et avec d’autres moyens que les seuls smartphones des spectateurs…

Voila, si il y en par ici qui teste le service, j’aimerais bien avoir leur retour (dans les commentaires par exemple 😉 )

Enjoy

Would you be judge, jury and executioner?

Hi folks,

Aujourd’hui je vous propose de découvrir le premier titre du futur album Amok d’Atoms for peace qui sortira le 25 février prochain. C’est le nom du groupe qui résulte du projet solo de Thom Yorke (le chanteur de Radiohead pour ceux qui ne suivent pas dans le fond…). Dans ce groupe où figurent 2-3 musiciens que je ne connais pas, on trouve un illustre bassiste Flea (Red hot chili peppers) et un illustre producteur Nigel Godrich (Radiohead, Beck, U2, REM, … pour ne citer qu’eux!) aux arrangements, claviers et programmations.

Sur le morceau, on sent bien l’influence funky de Flea avec une basse qui groove bien, et celle de Thom Yorke avec cette voix si particulière et ce gout pour la construction musicale bien alambiquée. Comme le titre est sorti hier, je n’ai pas eu trop le temps de l’écouter, mais je trouve le résultat intéressant, un peu moins electro-aride comme ça pouvait l’être sur l’opus précédent, mais toujours bien travaillé et bien construit. A vous d’être juge, jury et exécuteur voici le clip :

et en bonus le même morceau en live :

hope you’ll enjoy 🙂