temples

Ou la mais ça fait un moment qu’il ne se passe rien ici. Remedions à cela avec une découverte britannique : the temples.

C’est justement un ami vivant à Londres qui m’a fait découvrir ce groupe. Il m’a dit en me filant le cd “C’est les nouveaux beatles!”. Rien que ça me direz vous, après oasis et d’autres groupes plus éphémères,  il y a déjà eu pas mal de prétendants à ce titre en albion. Mais pour le coup, même si c’est un peu jeune pour présager de la suite et avoir une carrière comme la bande de John et Paul,  il y a quelque chose d’intéressant dans cette bonne pop.

Bon c’est sur ça fleure bon les sixties et seventies, c’est dans la veine d’un certain revival rock progressif, psychédélique. Mais y a quelque chose en plus. C’est bien produit,  les melodies sont travaillées,  et c’est changeant. Bref ça demande à etre suivi de près et pourquoi pas être vu live. Alors en attendant, vous pouvez déjà aller user vos esgourdes sur les clips à suivre, et pourquoi pas tenter le concert s’ils passent près de chez vous…

L’album en écoute totale :

Le clip de colour to life:

Une session accoustique avec une reprise des kinks:

Un live @ rock en Seine :

Advertisements

De circonstance…

Bon c’est sur, comme ça à brûle pourpoint, on se demande certainement où je veux en venir… Un bonne chanson des beatles, un clip avec les paroles pour que même ceux qui ne parlent pas anglais puissent utiliser les “lunettes de la traduction” et comprendre le sujet!

Alors, oui, de quoi qui parle lui aujourd’hui?
Juste de ça, actually.

Dans une semaine on déménage. Pas godzika, hein? Mais moi, la personne derrière ce site et ma petite famille. Alors forcement le morceaux est de circonstance.

Pour ne rien gâcher, c’est peut-être l’une des meilleurs fins que je connaisse. Je vous laisse apprécier cette chanson qui fait office de classique pour moi… et cette orchestration, rhhhhhaaa! Y’a pas à dire, c’était juste enorme les beatles, et ca le restera 🙂

See you folks & leave your home