Marcus

Hello music lovers,

You’re a music lover ain’t you? If no, why the hell are you reading this?

Well, let’s start this post with a more traditional way. How you guys doing it?

Today, I wanted to share with you a video of Marcus Miller.

Some jazzy Arabic song, a must listen, even if you’re not playing bass.

Enjoy

zack

Where the days are all night

Zack de la rocha est de retour!

zach is back

Effectivement, hier est sorti le nouveau single de l’ancien leader de Rage Against The Machine. Projet solo attendu depuis son départ du groupe en 2000, malgré ses diverses collaborations (?uestlove, DJ Shadow, The Mars Volta, …) voici enfin le premier single d’un futur album à venir (on l’espère en tout cas). Produit par El-P moitié des Run the jewels, ce titre tout en beats très electro mais toujours aussi brut et violent est vraiment puissant. Reconnaissable entre mille, on entend ici le flow et le verbe de l’ancien leader des RATM! C’est peu dire que c’est bon et que je vous encourage à suivre la suite à venir…

Well, yesterday the new single of Rage against the machine ex-frontman has been revealed. The long awaited solo project since his departure from the band in 2000, besides his multiple collaborations (?uestlove, DJ Shadow, The Mars Volta, …) this is at last the first ever sinle of a futur probable opus (we hope so nonetheless). producted by El-P half man of the duo Run the jewels, this song concieved with electro beats but alwaysas raw and violent as before is really powerful. Easily recognizable, we can ear here the flow and the verb of the ancient frontman of the RATM! It’s worth to say that i strongly recommend you to follow what will happen next…

En passant, comme je ne connaisshaais pas je me suis intéressé à Run the jewels. S’ils m’ont l’air bien barré (ils ont fait une version de leur album avec des meow!) ces 2 lascars avaient déjà œuvré avec Zacharias pour un titre plutôt sympa avec un clip bien percutant (littéralement…)

By the way, as i did not know them i made some research on Run the jewels. They look quite weird (they made a remix version of their album with meow) These 2 buddies had already worked with Zacharias on a pretty good song whose video is quite hard hitting (literally…)

allez et un petit testify de RATM avant de vous laisser!

And just an old RATM before leaving you!

enjoy buddies 🙂

Upton special

Besoin d’un coup de funk ce soir, alors voila une vidéo bien sentie de Mark Ronson ft Mystical tiré de son opus de 2015 “Upton Special”. Ce n’est pas sans rappeler un certain Monsieur James! Mais ça donne une de ces envies de shake son body voir même son booty.

Enjoy folks feel right dancers and singer

De sang royal

…Et c’est le moins que l’on puisse dire de royal blood!

image

Le duo anglais de Brighton impressionne de puissance et d’énergie. Effectivement, royal blood c’est un batteur et un bassiste chanteur (respectivement ben tatcher et mike kerr) qui envoie du heavy. Une basse plus jouée comme une  guitare (à la première ecoute, j’aurais juré qu’il y avait un gratteux…), et une frappe monumentale qui n’est pas sans me rappeler un gac ou un bonham des grandes années font de ce groupe une des claques les plus monumentales que je me suis pris en ce début d’année 2015.

Continue reading

Reflector (noir)

Comme promis dans mon précédent post, je vais aujourd’hui vous parler du dernier arcade fire: Reflector.

Après une année 2013 plutot riche en sortie de grosses ecuries, daft punk, mgmt, eminem, … entre autres, le mois d’octobre voit la sortie du nouvel album d’une autre belle cylindrée The arcade fire. En effet, après le très réussi et récompensé the suburbs, on attendait impatiemment de voir à quoi ressemblerait le futur du groupe canadien.

Alors, tout d’abord,  une chose est sure à l’écoute de ce double album, les Montréalais n’ont rien perdu de leurs talents et songwritting! Ne serait-ce que sur le single Reflector sorti quelques semaines avant l’album, on retrouvait les bonnes choses du groupe, à savoir le chant de Win Butler et Régine Chassagne, les guitares melodiques et syncopées, les belles mélodies et une espèce de brume sombre et extatique qui m’enporte lorsque je les écoute. Par contre, les sonorités et le rythme ont bien évolués. Le couple leader a en effet décidé de se promener pas mal par la barbade et la Jamaïque. Et ce qui est sure c’est qu’ils en sont revenus avec l’envie de faire un opus avec du groove et des beats plus présents…

J’ai lu quelque part que l’ambition de cet album était de faire danser les gens pour les futurs concerts. A mon avis c’est réussi, à l’écoute de certains titres comme Reflector – Porno – its never over – we exist – Here comes the night time jai bien envie de faire “1 2 3 pause 1 2 3 pause”, soit onduler mon corps.

Pour conclure, le 4e album des canadiens est vraiment réussi, changeant et dansant. Tout ce qu’il nous faut en ce milieu d’automne un peu terne 🙂

Voici une video de 20 min contenant 3 titres et plusieurs cameos bien sympas pour vous faire un avis…