merci Jack L.

Ola todos!

Ce soir, c’est la fête de la musique! Vous savez c’est le soir où on peut entendre de mauvais ou moins mauvais groupes reprendre vos titres préférés. Des fois même, les plus aventuriers reprendront leurs propres morceaux. Mais pour autant ce n’est pas sur que vous les reconnaissiez… Bref, pour la fête de la musique c’est vraiment la fête. Mais je suis négatif, moi même je l’ai faite cette fête de la musique, et c’est le pied en tant que musicien! On se retrouve à jouer un peu n’importe où. devant un bar comme devant un tabac, voir même devant un kebab. Mais dans le dernier cas, vous aurez à apporter vos propres bières, parce que sinon vous risquez de tourner au sprite toute la nuit 🙂 Dans tous les cas, c’est une communion avec les gens. C’est le bordel. Y’en a partout. Si on n’a pas de sono, c’est à celui dont le batteur tapera le plus, et à ceux dont les amplis sont les plus puissants.

Continue reading

…you used to do

Qotsa is back, et c’est pas mal du tout! peut être un peu plus 70s qu’auparavant mais tjs aussi original, avec ce son si caractéristique et ces structures rock n roll bien alambiquées. Josh Homme m’énerve un peu, plus ca va, mieux il chante cet enfoiré. J’en veux encore comme dirait Britney 🤔 mais je m’égare un peu là. Ne nous emballons pas on verra la suite. Bonne écoute les potals!

Qotsa is back and its not bad! Maybe a little bit more 70s like for the sound. But it’s still original, with this particular sound and those not so classic rock n roll songs. Josh Homme makes me angry, the more he’s singing the best it sounds that fucker. Gimme more as Britney ‘d say 🤔 but I’m losing myself there. Let’s not get ahead of ourselves, we’ll what’s going to follow. Have a nice listen buddies!

Yes, she can!

“Yes, we can” c’était le slogan de campagne de Barack Obama avant sa victoire à la présidentielle. Ca c’était avant. Dans le monde d’aujourd’hui, on se contente de la médiocrité d’un Trump qui décide que le réchauffement climatique, on s’en fout… Aujourd’hui, il y a une très bonne nouvelle cependant. L’une de nos plus grandes fiertés nationales, la chanteuse Camille sort un nouvel opus “Ouï“. Ce disque aurait pu s’appeler “Non” tant Camille avait besoin de se révolter contre un monde qu’elle ne comprend plus. Elle n’est pas la seule!

“Yes, we can”, that was the headline of Barack Obama’s campain to be president. That was before. Now, Trump is on the white house with all his mediocrity, and simply decide that that climate change is not important… But today, there is such a good news nevertheless. One of our national celebrity, the singer “Camille” is back with a new album. That disk could have been called “No” as Camille needed to revolt agaisnt this world she does not understand anymore.  She’s not alone!

Ce disque est salué par une grande partie de la presse musicale. Comme toujours dans ce cas là, j’étais sceptique (comme une fosse diront certains!). Mais je viens de l’écouter. Et là alors là… j’ai été étonné. J’ai beaucoup aimé et écouté l’album le fil. Je le trouvais vraiment original et tout simplement très bon. Depuis, j’ai écouté d’une oreille distraite les autres albums de Camille. Non pas qu’ils ne furent pas bons. Non. Mais je les trouvais un peu surfait, un peu surjoué. Le personnage créé par l’artiste est intéressant, mais je trouvais que dans l’écriture et sur les concepts, c’était too much par moment. Mais ça n’engage que moi évidemment.

So, this album has critcally acclaimed by the medias. As always in thos cases, i am sceptical. But i’ve just listened to it, it’s really good and original. So far, i’ve been half listening the lasts LPs from Camille. Not that they were not good, but i found them a little too much. The character conceived by the singer was a little bit too much for me. But it’s my own opinion.

Sur “Ouï“, Camille revient à l’essentiel. Le chant et de belles mélodies. C’est assez aérien, mais aussi tellurique par moment. Il y a une atmosphère particulière, peut-être lié au lieu d’enregistrement de l’album (elle a été en résidence dans un monastère pour composer et écrire l’album!). Ceci étant Oui est un grand disque. Comme il n’y en a pas légion dans notre beau pays, ça vaut le coup d’en faire une critique, non? Les chansons alternent français et anglais pour ne pas avoir à choisir entre ces 2 langues. de toute façon les textes qu’ils soient ou non dans votre langue s’écoutent aussi par la diction et le “flow” particulier de Camille.

On “Ouï“, Camille is back to basics. Singing and wrinting good melodies. The whole songs are a litlle atmospheric as well as telluric sometimes. It’s certainly in relation with the place the LP was created (Camille was in a monastery during all the conception of the songs!). So Ouï is a major Album. There is not so much great new Lps that come out in our Country, it’s worth to talk about it, isn’t it? The songs are half fench, half english. Anyway, no matter what the language,the songs can be listened only to feel them.

Pour finir, j’ai vu que Camille était en tournée. Je vous mets les dates en lien. A mon avis ça vaut le coup live!

As a conclusion, Camille is on tour right now. The links are available on her website below. I’m sure its a good show live.

http://www.camilleofficiel.fr/

Voici le clip de fontaine de lait pour vous faire une idée!

Bon WE!

Éteins la lumière 

Yo!

Ce soir, je ne vais pas vous parler du titre d’Axel Baker, encore que la reprise avec Jeanlouis Aubert est une bonne version. Je ne vais pas non plus vous dire qu’il faut faire des économies d’énergie pour sauver Walluk! Non je vais vous parler (une nouvelle fois) de rock n roll. Je vais vous parler de groove, de basse et de batterie. Je vais vous parler de Royal Blood.

Tonight, I’m not gonna talk to you about the single of our french legend Axel Bauer, though it was great when played with Jeanlouis Aubert. I’m not gonna tell you that you must economize energy to save Walluk! No, I’m going to talk about groove, bass and drums. I’m going to talk to you about Royal Blood

En effet, le duo de Brighton est de retour pour un 2e opus en juin. Ils viennent de sortir leur premier titre qui s’appelle Lights out. Il est dans la lignée de ce qu’ils ont fait jusque là: bien remuant, bien arrangé, bien construit, bien tout court! Le plus c’est peut être ces choeurs qui viennent apporter un peu plus de relief à l’ensemble. Et ce son de basse. Rhhhhaaaa. Pour une fois qu’un duo se passe de guitare, ça me fait toujours autant plaisir.

Actually, the duet from Brighton is back to release a new album in June. They just have us their last single Lights out. It’s the logical following of what they already did: moving, well constructed, well arranged and good in a few words. What’s new is maybe those choirs in the back which give more relief to the song. And that bass sound. Rhaaazz. Once a band doesn’t have some guitars makes me truly happy!

Enjoy buddies!

Bonus:

😎